La sclérose en plaques : facteurs prédisposants -

La sclérose en plaques : facteurs prédisposants

La sclérose en plaque (SEP) est une maladie inflammatoire qui touche la myéline : la gaine bleue (en réalité substance blanche) que vous voyez sur l’image, couche de protéines qui protège naturellement les fibres nerveuses et qui favorise la transmission des influx nerveux.

Il est inutile et dangereux si vous n’êtes pas médecin, et surtout si vous avez été diagnostiqué comme prédisposé, de vous intéresser à toutes les dégénérescences possibles de la maladie. Pourquoi ?

Visualisez la vie que vous désirez.

Les connaissances sur le cerveau nous apprennent que nous allons de préférence dans la direction que nous visualisons.

Par exemple, si vous pilotez une voiture de course, vous devez absolument choisir où vous portez votre regard puisque votre véhicule vous conduira dans la direction que suit votre regard.

Cela ne veut pas dire qu’il faut être inconscient des fossés qui bordent la route. Cela signifie, que s’il est raisonnable de ne pas rêver d’une autoroute quand on va franchir des chemins escarpés, et qu’il est préférable de s’assurer d’apprendre à conduire différemment un tracteur et une Ferrari, il est préférable de regarder la route qu’on choisit de suivre pour arriver dans les meilleures conditions possibles à la destination qu’on aura visualisée.

C’est la raison pour laquelle, je vous invite si vous n’êtes pas médecin, une fois le diagnostic établi et que vous êtes suivi médicalement, à regarder d’urgence les possibilités à votre disposition pour améliorer votre bien-être, votre vie.

Croyez-y !

Tout en rendant hommage aux médecins, infirmières, psychologues qui luttent contre ou soulagent la dégénérescence possible, notre travail  auprès des personnes prédisposées à la sclérose en plaque, est sans promettre de miracles, d’accompagner la mise en œuvre des moyens naturels et sans effets secondaires qui ont été prouvés comme soulageant de leurs symptômes les personnes qui les ont pratiqués.

Il y a des moyens d’améliorer la santé et le bien-être de la plupart des malades. Nous connaissons beaucoup de cas de personnes dont les symptômes sont en rémission complète ou ont diminué significativement d’intensité.

Les études scientifiques nous ont habitués à dérouler un raisonnement, à partir d’une définition,  puis à donner les exemples qui confirment la théorie. Pourtant la Recherche fait exactement le contraire. Toutes les découvertes proviennent de faits, d’expériences qui n’obéissaient pas à la règle.

  • Il était insensé d’affirmer que la terre tourne n’est-ce pas ? Et pourtant Galilée avait raison.
  • Christophe Colomb pensait arriver en Inde, il découvrit l’Amérique.
  • Fleming en revenant de vacances trouva des champignons sur une préparation servant à tout autre chose, et observant leurs caractéristiques inventa la pénicilline …

Tout ça pour dire que la définition médicale de la SEP que j’ai choisie comme la plus proche de la vérité, n’a été formalisée que dans les années 2000 bien après les expériences qui y ont conduit. La voici :

« La sclérose en plaque est une maladie qui semble toucher des individus prédisposés génétiquement. MAIS il semble que ses symptômes sont déclenchés par des facteurs environnementaux qui affaiblissent le système immunitaire et sont facteurs d’inflammation et de dégénérescence des nerfs. »1

Autrement dit, pour que les symptômes de la sclérose en plaques se manifestent, il faut deux conditions :

  1. Une prédisposition génétique
  2. Des facteurs environnementaux qui sont facteurs d’inflammation et affaiblissent le système immunitaire.

Or, nous avons le pouvoir d’agir sur nos facteurs environnementaux.

Le facteur alimentaire

Docteur Jau Fei Chen

créatrice du concept d’immunologie nutritionnelle et coordinatrice des recherches internationales sur ce sujet répertorie 5 grands types de facteurs environnementaux influençant notre santé en général :

  • Notre respiration, la qualité de notre air ;
  • Notre alimentation, la qualité des produits agricoles que nous cultivons et consommons. L’ONU préconise les petites fermes biologiques ;
  • Un repos suffisant ;
  • Des mouvements adaptés ;
  • Un psychisme serein, [je rajouterais consciemment et inconsciemment] ;
Docteur Catherine Kousmine

est la première médecin chercheuse révolutionnaire ayant mis au point des protocoles qui ont abouti à des rémissions partielles ou complètes grâce à l’alimentation.

Dans son ouvrage « La sclérose en plaques est guérissable, le choix de vivre2« ,  Dr C. Kousmine rend publique 55 cas traités et leurs résultats. Depuis, elle a fait école et de nombreux médecins et/ou nutritionnistes ont continué d’améliorer ses protocoles et d’obtenir des résultats de rémission.

Si le bon régime alimentaire est trouvé et suivi, ces résultats montrent que dans le pire des cas, l’état de la personne prédisposée est stabilisé.

Les échecs du Docteur Kousmine, se situent sur le plan psychologique :

  • Soit ses patients n’avaient pas voulu suivre ses propositions alimentaires
  • Soit ses patients avaient été victimes de surmenage ou de chocs émotionnels.

Depuis, de nombreuses rémissions sont le point de départ de méthodes alimentaires diverses dont les résultats dépendent de l’adaptation réciproque qui s’opérera entre la méthode et celui qui désire la pratiquer.

L’alimentation aujourd’hui,

De nombreuses 

  • expériences3-4 validées par des témoins en rémission attestent de l’importance du changement alimentaire pour se diriger dans la direction de l’amoindrissement, voir de la rémission des symptômes : Dr Max Gerson, Dr Jean Seignalet, Dr Olivier Soulier, Julien Venesson, …
  • études5-6-7 anticipent ou vérifient les résultats des expériences alimentaires.

Les points communs à toutes ces études et expériences :

1. Combler les carences en minéraux et vitamines en mangeant le plus possible de fruits et légumes crus (smoothies, …) ; Compléter sous suivi médical (prises de sang, …) avec des compléments alimentaires : vitamines C, D, …

2. Éviter le gluten et les produits laitiers ;

3. Supprimer sel, sucre et tous les produits raffinés ;

Les différences entre les propositions proviennent du fait que l’alimentation n’est pas seulement une science, c’est aussi un art qui certes répond à des règles scientifiques générales, mais se pratique par un sujet qui appartient à une culture, qui a des particularités physiques spécifiques, des habitudes, un cadre de vie dont il faudra tenir compte dans l’accompagnement.

Témoignage : « Enfin je commence à vivre »

Notes :

  1. Hauser S & Oksenbe J (2006) The Neurobiology of Multiple Sclerosis: Genes, Inflammation, and Neurodegeneration ; Neuron 52(1):61-76; Nov. 2006 DOI: 10.1016/j.neuron.2006.09.011
  2. Kousmine C. (1983) La sclérose en plaques est guérissable (1983) Delachaux & Niestlé
  3. Œuvres complètes des médecins cités
  4. Venesson E. & J. (2016) Vaincre la sclérose en plaques (2016) Souccar Th.
  5. In Young Choi et al. A Diet Mimicking Fasting Promotes Regeneration and Reduces Autoimmunity and Multiple Sclerosis Symptoms. Cell Reports, May 2016 DOI: 10.1016/j.celrep.2016.05.009
  6. Hadgkiss EJ, Jelinek GA, Weiland TJ, Rumbold G, Mackinlay CA, Gutbrod S, Gawler I. Health-related quality of life outcomes at 1 and 5 years after a residential retreat promoting lifestyle modification for people with multiple sclerosis. Neurol Sci. 2013 Feb;34(2):187-95.
  7. Markus Kleinewietfeld, Arndt Manzel, Jens Titze, Heda Kvakan, Nir Yosef, Ralf A. Linker, Dominik N. Muller, David A. Hafler. Sodium chloride drives autoimmune disease by the induction of pathogenic TH17 cells. Published online 06 March 2013. Nature (2013). doi:10.1038/nature11868

Line Clair

La Communication Intégrative® a pour mission de libérer chaque personne par l'expression, l'acceptation et l'amour de l'entièreté de soi dans des cadres d'épanouissement personnel bénéfiques pour soi et son environnement. J'ai consacré ma vie à la découvrir, l'expérimenter et la perfectionner. C'est l'heure de la transmettre à grande échelle. Nous avons besoin de toutes les personnes qui veulent vivre des relations pacifiées. Merci de votre participation.

>