Patrick -

​Patrick, ​salarié :

J’en étais arrivé à craindre la séparation d’avec ma compagne alors que je l’aimais et que je ne voulais pas la perdre. Mais elle ne se sentait pas aimée, voire même rejetée.

J’avais compris que j’étais très égocentrique mais c’était plus fort que moi. Comme si j’avais peur qu’il m’arrive quelque chose pour lequel je devais garder toutes mes forces.

Je n’accordais pas assez de valeur à l’autre ni à moi-même. Je m’étais toujours sous-estimé.

J’avais du mal à m’intéresser à elle et à lui montrer que je l’aime alors que je désire vieillir avec elle. C’est une personne honnête, affective, très dévouée et je l’aime.

Mais disons que je suis moins fusionnel qu’elle. Je ressens moins le manque qu’elle. Alors elle essaye d’être plus distante avec moi pour se protéger mais elle en souffre.

Au fur et à mesure de nos séances, j’ai conscientisé à quel point j’avais de la chance d’être avec ma compagne. 

J’ai dépassé une expérience primordiale dans laquelle je puisais inconsciemment ma peur continuelle. 

Et j’ai apprécié d’avoir envie de lui faire plaisir, naturellement, sans me forcer.

Je me suis beaucoup plus tourné vers elle, moins vers moi. Elle a de si belles qualités de cœur. Nous sommes beaucoup plus heureux ensemble.

J’ai aussi visualisé un avenir beaucoup moins sombre. Je ne sais pas comment la suite va se passer, mais après nos séances, je m’aide à faire grandir la part de moi qui est plus confiante, plus aimante, et j’envisage qu’un avenir plus radieux est possible, comme si j’avais découvert en moi la possibilité d’influencer positivement la suite de ma vie. 

C’est un grand progrès. Merci.

Line Clair

Ma fonction est de faire entendre des parties de soi qui ne demandent qu'à être reconnues pour nous rendre heureux. Qu'est -ce qui est important pour vous ? Est-ce que ça dépend de vous ?

>